Archive for juillet 2011

Platformes de videosurveillance open source

juillet 31, 2011

Parmi les platformes de videosurveillance open source il y a lieu de citer:

Sur linux:

ZoneMinder fonctionne sur toutes les distributions Linux et offre les fonctionalités suivantes:
Prise en charge des caméras de vidéosurveillance analogiques, USB et des caméras réseau.
Permet de contrôler à distance les mouvements des camèras.
Écrit à l’aide des langages de programmation C++, Perl et PHP.
Utilise une base de données MySQL.
Analyse et capture des images à l’aide de deux programmes indépendants.
Gestion de zones (parties de l’image)
Interface web
Affichage des vidéos au format MPEG, MJPEG et des images fixes.
Création de filtres sur les événements
Notification des événements par courriel et SMS.
Envoi des événements à l’aide du protocole FTP.
Gestion du protocole X10 pour la domotique.
Gestion des utilisateurs.
Interface multi-langue.
Interface XHTML pour les téléphones mobiles.

Un fork est aussi disponible pour permettre à ZoneMinder de supporter les plugins de video analytics. Actuellement, sont supportés les plugins de detection avancée du mouvement, du visage et du corps humain.

Sur windows:

OpenVSS – Open Platform Video Surveillance System – est un systeme de logiciels basé sur la technologie du Video Analysis Framework (VAF) pour l’analyse video, l’enregistrement et l’indexation avec des services de recherche et de playback.
OpenVSS est conçu celon le style de plugins pour supporter une pataform multi-cameras, un module multi-analyzeurs et une architecture multi-cores.
le systeme de logiciels OpenVSS consiste en trois packages:
– OpenVSS Server: un systeme de traitement de video en ligne pour analuse, enregistrement et indexation;
– OpenVSS Client: des applications coté client notament pour la visualisation, la rehcerche et le playback.
– OpenVSS SDK: des plug-ins suplementaire et particulierement le VsAnalyzerSDK qui est un plugin analyzeur – generateur de code source integré avec OpenCV 2.0.

Pour le service de traitement de video en ligne, il y a lieu de prevoir un serveur de base de données MySQL , IIS web server, et Windows Media Encoder 9 Series.
Pour les tests de recherche pour l’évaluation d’algorithmes, il y a lieu d’installer uniquement les packages « OpenVSS Server » et « VsAnalyzer SDK » et l’utilisation de VsMonitor pour tester ces algorithmes. Dans les deux cas .NET Framework 3.5 est neccesaire.

Un projet particulier?

juillet 30, 2011

Du point de vue projet, la mise en place d’un systéme de videosurveillance peut être découpée de façon basique organisée en 3 étapes successives, essentielles à la réussite d’un projet : :

Phase préparatoire :
Cette phase permet de prendre conscience du projet par un diagnostique de sécurité, de s’assurer que sa mise en œuvre est pertinente et qu’il entre dans la stratégie de sécurité.

Phase de réalisation :
Il s’agit de la phase opérationnelle de création de l’ouvrage. Elle est menée par la maîtrise d’œuvre, sous le contrôle de la maîtrise d’ouvrage.

Phase de suivi :
il s’agit de la mise en production de l’ouvrage, sa maintenance et son evaluation.

Il existe certes d’autre methodes de gestion de projet en général, et pour la videosurveillance en particulier.
Destinée au gestionnaire du projet de videosurveillance celle ci se presente en 3phases decompposée en 10 étapes:
1. PHASE D’ELABORATION:
• Etape 1: Structurer le projet
• Etape 2: Etablir un diagnostic local de sécurité
• Etape 3: Déterminer des objectifs
• Etape 4: Réaliser un plan caméras
• Etape 5: Choisir la technologie
2. PHASE DE REALISATION:
• Etape 6: Installer les caméras
• Etape 7: Créer un poste central
• Etape 8: Gérer au quotidien le poste central
3. PHASE DE SUIVI:
• Etape 9: Entretenir et maintenir
• Etape 10: Evaluer

« oh, you should have used another encoder »

juillet 27, 2011

VP3 est un codec vidéo initialement développé par On2 Technologies. Ce codec initialement propriétaire a été libéré quelques mois après son lancement. Repris par la fondation Xiph.org, il a permis de poser les bases du codec vidéo libre Theora.Rachètant On2, Google libère aussi le codec VP8 presenté comme un réél concurent du H.264.
La possibilité de l’intégration du codec Theora dans les spécifications de la balise video du HTML 5 a généré un débat houleux entre les défenseurs d’un codec non breveté et non soumis à des licences d’exploitation et les partisans du codec H.264.Les détracteurs de Theora lui opposent une qualité vidéo moindre pour les faibles débits. Dans ce genre de test opposant theora au H264, cet auteur conclue la même différence de qualité et se plaint au passage que les developpeurs de Dirac , un autre codec libre et open source, ne prevoient pas une réélle implementation de ffmeg. Le debat entre Theora et H264 n’a pas épargné la question des brevets.
Dans leur quête pour assurer la pérennité et l’interopérabilité des différents dispositifs de vidéosurveillance disponibles, certains projets prennent en compte la question des codec comme c’est le cas de Paris où la compatibilité avec Theora aurait été imposée pour tous les applicatifs.

Ouverture

juillet 26, 2011

Les pages ci-jointes constituent un premier jet du document de synthese projeté, à savoir:

– Les objectifs et composants
– L’acquisition des images
– La transmission des images
– La visualisation des images
– L’enregistrement des images
– Interface homme machine
– Intelligence
– Integration et ouverture.
Cette premiere écriture est basée pricipalement sur une documentation Bosh et sera revue en tenant compte d’autres constructeurs dont Pelco, Axis et Cisco en matière de videosurveillance.
Ces constructeurs font partie du forum ONVIF visant une intégration plus aisée.
Dans le même ordre d’idées, Milestone présente XProtect comme une plateforme ouverte.