Et l’audio?

Une videosurveillance n’est pas necessairement sourde ou muette.
Loin d’une pure audiosurveillance, Les fonctionnalités audio dans un système de vidéosurveillance peuvent constituer un atout précieux pour la détection (microphones) et l’interprétation des événements, ainsi que la réaction à des situations particulières ( hautparleurs).
De même que pour les débits vidéo, les débits audio ( entre 32 kbit/s et 64 kbit/s) sont un facteur important à prendre en considération lors du calcul des exigences totales en bande passante et en espace de stockage. Le débit détermine aussi le niveau de compression et, par là, la qualité audio dependant des codecs audio qui prenent en charge différentes fréquences d’échantillonnage et différents niveaux de compression. Comme pour la video, les codecs audio sont sous licence telque le MPEG-4 AAC ou sans licence tels G.711 et G.726.
Dans certains cas, notament si les séquences audio / video sont destinées à être enregistrées, la synchronisation parfaite des flux audio et vidéo, grace à l’horodatge des paquets audio et vidéo est
requise (voir protocole RTP). Les signaux audio et vidéo sont , en effet, envoyés sur un réseau en deux flux de paquets distincts.
Sourd ou muet, l’intelligence d’un systeme de videosurveillance n’est pas tres affectée par l’abscence des fonctionnalités audio mais celles-ci peuvent s’averer d’une grande utilité pour des cas oû le systeme en question devient aveugle!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :